Comment améliorer le DPE de votre habitation ?

Depuis l’année 2006, réaliser le DPE (Diagnostic de Performance Energétique) est devenu une obligation pour toutes les maisons et les appartements destinés à la vente ou à la location. Les structures comme les écoles et les monuments historiques sont aussi soumises à cette réglementation. Mais qu’entend-on exactement par DPE ? Comment améliorer le DPE de votre bâtiment ? Les quelques lignes qui suivent vous aident à comprendre le concept et vous donnent de précieux conseils pour avoir une meilleure note DPE.

Le DPE, une classification effectuée par des professionnels

Par définition, le DPE est une mesure réalisée par des experts dans le but de connaitre la consommation énergétique réelle de votre maison. Mais comment cela fonctionne-t-il réellement ?

Une note pour déterminer votre consommation en énergie

Selon le résultat du diagnostic de performance énergétique de votre habitation, l’expert vous attribuera une qualification comprise entre A et G. Le A représente la meilleure classe, la plus économique, tandis que le G est la classe énergétique la moins favorable. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a mené une étude sur le DPE des foyers français, qui a permis de révéler que seuls 4 % des logements bénéficiaient d’une classe énergétique de catégorie A ou B, qui correspond à une consommation énergétique moindre (inférieure à 90 kWh/m — pour une maison de 75 m²). La grande majorité des foyers en France a la note E, avec une consommation comprise entre 231 et 330 kWh.

Des experts pour réaliser un diagnostic DPE de votre logement

Pour effectuer le DPE de votre habitation, il est essentiel de recourir au service d’une entreprise spécialisée en la matière. Ainsi, vous saurez ce qu’il y a à améliorer en termes de performance énergétique chez vous. Il pourra aussi vous conseiller sur les actions à mener pour réduire votre consommation énergétique. Les établissements experts en la matière fleurissent, toutefois, tous ne se valent pas. Confiez votre DPE uniquement à des experts qualifiés comme ceux du réseau Allo Diagnostic par exemple, une société certifiée et reconnue dans ce domaine.

DPE maison

Mettre en place une isolation thermique performante pour améliorer le DPE

Une mauvaise isolation engendre un gaspillage énergétique très coûteux, qui n’est pas sans conséquence sur votre classification DPE. Ainsi, il est nécessaire d’effectuer quelques travaux pour remédier à cela.

L’isolation de la toiture, à ne pas négliger

Selon l’ADEME, 25 à 30 % de la chaleur s’échappe par la toiture. Pour isoler votre toiture, cela dépend des combles : s’il s’agit de combles perdus, une isolation par flocage peut faire l’affaire, tandis que s’il s’agit de combles aménageables, il faudra envisager la pose de laine de verre ou de panneaux d’isolant. Dans tous les cas, ces deux solutions permettent d’effectuer des économies d’énergie d’environ 30 % !

L’isolation des murs pour diminuer le niveau de consommation en énergie

Les enquêtes réalisées par l’ADEME ont permis de conclure que 15 à 20 % de la chaleur s’échappait par les murs, en raison des ponts thermiques. Une bonne isolation de ces derniers s’avère donc primordiale. En général, cette opération consiste à ajouter des matériaux isolants par l’intérieur. Cela présente de multiples avantages : réduction de votre facture de chauffage, gain de confort, amélioration du DPE de votre habitation, mais réduit un peu la surface habitable. Il existe également l’isolation thermique par l’extérieur, qui peut s’effectuer à la faveur d’un ravalement de façade par exemple.

Penser à isoler les fenêtres

10 à 15 % de la chaleur se perdent par les fenêtres. Vous devez donc penser à calfeutrer vos ouvrants. Une large gamme de solutions s’offre à vous : le double vitrage, les rideaux isolants, le film isolant, le volet roulant isolant font partie des alternatives.

L’isolation des portes pour améliorer le DPE

Une porte mal isolée engendre une perte de chaleur de 20 % dans une habitation. Pour éviter cela, il est conseillé de calfeutrer votre porte d’entrée à l’aide de joints et d’isoler le bas de la porte d’entrée en utilisant des bourrelets de porte ou un boudin de porte.

Optimiser le système de chauffage pour avoir un bon DPE

Prendre certaines initiatives suffit parfois à améliorer votre système de chauffage et bénéficier d’une bonne note sur votre DPE :

  • Choisir les bons radiateurs et prévoir un budget pour les entretenir fréquemment
  • Équiper les radiateurs de robinets thermostatiques
  • Recouvrir le sol avec des tapis
  • Faire entretenir régulièrement le système de chauffage par un expert
  • Recourir aux systèmes de chauffage au sol
  • Ne pas chauffer les pièces inutilisées
  • Toujours adapter la température à chaque pièce de la maison
  • Maintenir une température entre 18 et 20 ° au sein du logement, surtout dans les pièces à vivre
  • Utiliser un système de régulation qui contrôle le chauffage
  • Éteindre le chauffage lorsque l’on est absent
  • Remplacer un système de chauffage trop ancien et qui consomme des énergies fossiles.

Vous pouvez demander conseil à un plombier chauffagiste professionnel. Il saura vous conseiller sur les points à améliorer concernant le chauffage et la climatisation de votre habitation.

Réduire la consommation en électricité pour un meilleur résultat DPE

Pour réduire votre consommation en énergie, il faudra aussi revoir la façon dont vous utilisez vos appareils électriques. Voici quelques attitudes à adopter.

Éteindre les appareils non utilisés

Peut-être avez-vous la mauvaise habitude de laisser en veille vos appareils électriques lorsque vous sortez, ou le chargeur de votre téléphone branché. Selon l’ADEME, de nombreux Français négligent cet aspect. Ainsi, ils augmentent leur facture d’électricité de 80 euros. Cultivez donc le bon réflexe en éteignant vos appareils chaque fois que vous ne les utilisez pas.

Choisir des appareils adaptés au quotidien

Il est évident que plus vous utilisez d’appareils électriques, plus votre consommation en énergie augmente. Il va donc falloir n’utiliser que les appareils dont vous avez réellement besoin. Par ailleurs, au lieu d’acheter des appareils connectés high-tech, très gourmands en énergie, il faut miser sur les appareils classiques. Tous ces gestes réduiront de façon significative votre facture en énergie, et amélioreront votre DPE. Si vous disposez de peu de budget pour entreprendre vos travaux de rénovation énergétique, des aides financières peuvent vous être octroyées, pour ne citer que le Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.