Comment débuter un potager ?

Vous souhaitez cultiver vos propres légumes, mais vous n’avez aucune idée de comment débuter un potager ? Voici de manière détaillée les étapes à suivre : depuis le choix des outils à l’entretien des plantes. Créer son propre potager est en effet une bonne façon de consommer des aliments frais sans pesticides. Savoir d’où provient votre nourriture est un des nombreux avantages du jardin potager. Il s’agit également d’une bonne façon d’économiser de l’argent. Aussi, si vous avez des enfants, ce sera l’occasion de se prêter à cette activité en famille. Alors, comment commencer un potager ?

Les outils nécessaires pour démarrer un potager

Dans ce guide pour les débutants qui souhaitent réaliser leur potager, vous allez voir qu’il s’agit d’un véritable jeu d’enfant. Il vous suffit d’avoir un jardin ensoleillé ainsi que quelques outils et matériaux. Côté outils, prévoyez :

  • Des tuyaux d’arrosage,
  • Un ruban à mesurer,
  • Des seaux et couvercles de peinture,
  • Des fourches de jardin,
  • Une clôture et des lits de jardin surélevés.

Pour ce qui est des produits, il vous faut des produits pour lutter contre les insectes nuisibles, des amendements du sol, des produits pour lutter contre les maladies des fruits et légumes, des engrais et des plantes potagères. Pour mener à bien l’opération, tout ce que vous avez à faire est de prêter attention aux plantes de votre potager. Il suffit d’avoir la main verte en apprenant les bases du jardinage, en s’adaptant à son terrain et en suivant le rythme des saisons, entre autres. Vos cultures ont en effet besoin d’eau et de soleil pour bien se développer.

comment débuter un potager

Identifiez le bon emplacement pour votre plantation

Un potager réussi nécessite une bonne exposition au soleil. C’est pourquoi la première étape consiste à choisir le bon emplacement. Passez du temps dans votre jardin afin d’étudier la lumière à différents moments de la journée. Faites également attention à vos arbres, ainsi qu’à ceux de votre voisin. Soyez attentif, car un endroit ensoleillé durant l’hiver sous un arbre à feuilles caduques peut être complètement ombragé lorsque la nouvelle saison arrive.

Choisissez le type de lit de jardin qui vous convient

Si vous aimez bricoler, vous allez certainement trouver votre compte en démarrant votre potager. Vous avez le choix parmi plusieurs types de lits de jardin, un mélange des trois étant également une possibilité.

Les lits surélevés ou carrés

Les lits surélevés ou carrés sont l’un des moyens les plus simples de se lancer dans la création d’un potager. Non seulement les matériaux sont peu coûteux, mais vous n’avez pas besoin de labourer le sol. Il y a aussi une barrière qui empêche les mauvaises herbes de faire leur apparition dans votre jardin. Certes, les lits en pieds carrés sont les plus courants, mais il existe d’autres options qui fonctionnent tout aussi bien, comme les auges galvanisées pour animaux.

Les pots

Si l’espace est limité chez vous, les pots sont une excellente alternative, peu importe qu’ils soient grands, moyens ou petits. Ils peuvent être efficaces pour faire pousser toutes sortes de légumes. La laitue, les poivrons et l’ail se marient par exemple très bien avec ces contenants. Et en bonus, vous pouvez aisément les déplacer pour trouver la meilleure exposition au soleil.

Faites pousser vos plantes directement dans le sol

Cette méthode de jardinage est utilisée depuis des siècles, il suffit de labourer et de préparer le sol avant la plantation. À l’époque, les hommes travaillaient à la main et se servaient du fumier pour amender le sol. Cela fonctionne encore aujourd’hui, la seule différence est que vous pouvez utiliser une motobineuse pour aller plus rapidement.

Vous pouvez également faire analyser un échantillon de votre sol afin de savoir ce qui lui manque. La majorité des pépinières vous fourniront des informations à ce sujet, ainsi que des amendements du sol. Enfin, n’hésitez pas à créer des rangées avec des monticules pour votre mini plantation.

Choisissez des légumes pour votre potager

Vous avez la possibilité de démarrer votre potager avec des graines ou des plantes, pour faire des économies, la première option est idéale. Six à huit semaines avant le début de la saison, c’est-à-dire avant le dernier gel prévu dans votre région, vous pouvez les semer à l’intérieur. Les sachets de graines vous indiquent généralement le processus à suivre, que vous choisissiez de les planter d’abord à l’intérieur ou directement à l’extérieur. Les graines de carottes, de haricots, de laitue et de radis se développent relativement bien dans votre potager lorsque vous choisissez la seconde méthode.

Par ailleurs, les jeunes plantes à mettre directement dans le jardin sont l’option la plus rapide. Si vous envisagez de faire pousser certains légumes sensibles au froid comme les tomates, sachez qu’ils ne peuvent pas tenir à l’extérieur tant que les températures ne sont pas suffisamment chaudes.

En tant que jardinier débutant, vous devriez commencer par les betteraves, la laitue, le chou frisé, les concombres, les pois, les radis, les tomates cerises et les haricots verts. Ces derniers sont en effet connus pour être faciles à cultiver.

Planifiez l’arrosage

À moins que vous n’habitiez dans un endroit qui reçoit une petite averse de pluie tous les jours, vous allez avoir besoin de planifier l’arrosage de votre potager. Si vous avez environ 15 à 20 minutes par jour à accorder à votre mini plantation, arrosez-le à la main. Vous pouvez mêler vos proches à cette tâche pour partager un moment convivial en famille. En revanche, si votre emploi du temps ne vous permet pas d’arroser votre potager, vous pouvez toujours faire installer un système d’arrosage intelligent. Quoi qu’il en soit, peu importe la technique que vous choisissez, vous avez besoin d’un plan d’arrosage. Trouvez des tuyaux, de même que des buses d’arrosage et prévoyez de passer quelques minutes chaque jour dans votre jardin.

Les astuces pour démarrer un potager en pot

Lorsque vous voulez faire pousser vos légumes sans utiliser de plates-bandes surélevées, le jardin en pot est la meilleure solution. Commencez par percer des trous, entre 10 à 15 cm, dans le fond pour laisser s’écouler l’excès d’eau. Par la suite, remplissez le fond avec du gravier et recouvrez-le avec de la terre pour plantation.

L’idéal serait de faire pousser des graines ou un grand plant par seau. Mais deux ou trois plantes plus petites iront très bien dans des seaux de grandes tailles. Les petites tomates ou les aubergines, par exemple, s’adaptent aisément à une culture en pot. Vous devez soigneusement les arroser une fois les avoir mis en terre, et le faire de nouveau lorsque le sol est sec.

astuces pour démarrer un potager

Pensez aux engrais et aux nuisibles

En débutant ce potager, vous vous attendez certainement à des plantes qui produisent des fruits sains. Dans ce cas, pensez à les fertiliser. L’idéal serait d’utiliser des produits naturels et biologiques. Gardez néanmoins à l’esprit qu’une surfertilisation peut provoquer des infestations d’insectes. Concernant les nuisibles, vous pouvez être confrontés aux insectes qui envahissent, aux oiseaux qui aiment picorer et aux écureuils qui cherchent à attraper tout ce qu’ils peuvent. Vous trouverez de nombreux conseils sur le web afin de vous débarrasser des insectes ou des animaux ravageurs.

Afin d’éviter que les oiseaux, les écureuils, les serpents et tout autre animal ne viennent saccager votre potager, vous pouvez créer des barrières tout autour. Concernant les insectes et les vers, il existe des méthodes naturelles et biologiques, ainsi que des insecticides naturels efficaces. À vous de jouer.

Vous pouvez lire également : comment réaliser des animaux en résine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.