électricien

Comment faire contrôler la conformité de son installation électrique ?

Saviez-vous qu’une seule prise non conforme peut être à l’origine de risques non négligeables sur la sécurité des occupants d’une habitation ? Certes, votre installation peut sembler fonctionner correctement, mais cela ne signifie pas pour autant qu’elle ne présente pas de dangers. C’est pourquoi il est indispensable de faire contrôler la conformité de votre installation électrique. Cette démarche vous permet de vous assurer que votre réseau électrique est sans danger pour vous et votre famille. D’autant que dans certains cas, la mise aux normes électriques est obligatoire. Voici ce qu’il faut savoir sur la mise aux normes d’une installation électrique.

Pourquoi faire contrôler la conformité d’une installation électrique ?

Le contrôle de conformité a pour objet de vérifier que l’habitation et les personnes qui l’occupent sont en sécurité. En effet, en France comme en Europe entière, il existe des normes mises en place pour assurer la sécurité des occupants des habitations et immeubles et ainsi éviter les accidents.

Par conséquent, si l’installation électrique de votre habitat présente un dysfonctionnement, elle peut induire des risques graves pour votre santé voire pour votre vie. Entre l’électrocution, l’incendie ou encore la décharge électrique, de nombreux dangers vous guettent à la moindre anomalie de votre installation électrique.

Et outre les éventuelles séquelles physiques ou psychologiques suite à un accident, d’autres conséquences tout aussi néfastes peuvent surgir. Par exemple, votre compagnie d’assurances peut décider de ne pas vous rembourser en cas d’accident si aucune vérification n’a été faite sur vos installations durant ces dernières années.

En France, la norme principale régissant les installations électriques des habitations est la NF C 15-100, qui définit :

  • la qualité et la fiabilité des éléments de l’installation électrique (interrupteurs, disjoncteurs et autres dispositifs) ;
  • la qualité des prises électriques à usage domestique ;
  • les conditions de mise à la terre pour le courant électrique ;
  • la qualité des gaines isolantes ;
  • les couleurs des fils électriques pour chaque type de branchement ;
  • ou encore le schéma électrique pour chaque utilisation.
outils pour électricien

Installation électrique : qui contacter pour un contrôle de conformité ?

Dans l’Hexagone, de nombreux organismes proposent leur service de contrôle pour tout type d’installations électriques. Outre les artisans et professionnels (comme, par exemple, un électricien à Franconville ou sur Paris), il convient de se rapprocher du Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité) pour valider une installation électrique de logement. Il est également possible de faire appel à une entreprise de dépannage électrique pour toute vérification avant le passage du Consuel.

Combien coûte un contrôle de conformité ?

Les tarifs varient suivant la prestation fournie par le Consuel ou l’entreprise que vous contactez. Pour un contrôle de conformité dans une habitation de particulier, il faut compter environ 120 euros pour faire venir un agent du Consuel dans le cadre d’une vérification d’installation à usage domestique. Pour un système de production d’électricité, il faut compter autour de 160 euros. Enfin, le Consuel peut également opérer une contre-visite pour environ 190 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.