Greffer un citronnier

Comment greffer un citronnier ?

Qui parmi les floriculteurs amateurs n’a pas essayé au moins une fois dans sa vie de faire pousser un citron à partir de graines ? Elles poussent vivement, mais malheureusement, vous devez attendre très longtemps pour avoir des fruits. Le citron cultivé à partir de graines ne commence à porter ses fruits qu’après 10 ans. Pour accélérer la fructification, vous avez besoin de greffer le citronnier. La technique du greffage n’est pas très difficile, et même un fleuriste novice peut la maîtriser. La chose la plus importante dans ce cas est d’obtenir un greffon et un porte-greffe.

Quelques mots sur le greffage

La greffe du citronnier consiste en un ajout d’une plante sur une plante existante. La plante qui sert de base au greffage est appelé porte-greffe. Un greffon est ensuite inséré sur ce dernier. L’avantage de greffer un citronnier réside dans la possibilité de le faire fleurir et de le faire entrer en production bien plus tôt qu’un plant issu d’un semis. De plus, les arbres fruitiers nains sont récemment devenus à la mode. Compte tenu de leur taille, ils peuvent également être cultivés dans de petits jardins et même en pots.

Greffer un citronnier

Outils pour greffer un citronnier

Pour greffer un citronnier, vous avez besoin des outils suivants :

  • couteau de greffage;
  • sécateur de jardin;
  • sécateur de greffage;
  • ruban de fixation spécial;
  • grand récipient en verre ou un sac en plastique;
  • morceau de tissu de coton;
  • mastic de greffage

Les couteaux à greffer doivent être tranchants. La lame doit être affûtée des deux côtés. Si cet outil spécial n’est pas disponible, un scalpel chirurgical, un canif à lame fine et même un coupe-papier peuvent être utilisés.

Le sécateur de jardin vous permet d’obtenir des coupes uniformes. Il n’écrase pas le bois délicat et cause des blessures minimes. Si cet outil a déjà été utilisé dans le jardin, les plaquettes de coupe doivent être affûtées en atelier.

Greffer un citronnier : Choix du porte-greffe

Le porte-greffe doit être une plante de 3 ans dont la tige a la taille d’un crayon. Les citronniers se greffent bien sur des pamplemoussiers et des orangers. S’il n’est pas possible de greffer immédiatement après l’achat, vous pouvez, après en avoir retiré les limbes, envelopper la bouture dans un linge humide, la placer dans un sac plastique et la ranger sur la clayette inférieure du réfrigérateur pour une semaine.

Techniques de greffage du citron

Trois techniques peuvent être utilisées pour greffer le citronnier. Il s’agit notamment de la technique de greffage : :

  • fendue
  • de couronne
  • bourgeons

La greffe fendue du citronnier

C’est la technique la plus simple et la plus efficace pour la propagation des agrumes. Elle peut être pratiquée entre avril et mai. Elle est recommandée lorsque la lune est décroissante, ou vieille.

Tout d’abord, la plante mère doit être débarrassée des pousses et des rameaux présents à la base. Elle doit également être allégée de ses drageons qui pourraient prendre beaucoup d’énergie et de sève à la plante. Après cette opération la greffe est pratiquée.

Le porte-greffe, c’est-à-dire la plante mère, ne doit pas dépasser 10 mm de diamètre. Une coupe horizontale est d’abord réalisée pour amener la plante mère à la hauteur souhaitée, puis une coupe verticale, d’au moins 3 cm est pratiquée. Le greffon cunéiforme est ensuite préparé de manière à ce que la pointe ait la même longueur que la coupe gravée dans le porte-greffe.

Vous pouvez utiliser du mastic pour favoriser la prise de greffe. Vous évitez ainsi le développement de maladies fongiques et l’entrée d’eau dans la zone incisée.

La greffe de couronne du citronnier

La greffe de couronne est une autre méthode courante de greffage des agrumes. Le diamètre du porte-greffe doit être supérieur à 10 mm. Le sujet est soigneusement préparé avec de petites coupures, pour accueillir le greffon : celui-ci est inséré entre l’écorce et le bois du sujet. C’est une technique utilisée notamment sur des branches de gros diamètre. À quelques exceptions près, la greffe de couronne est réalisée entre les premiers jours de mars et début avril.

La greffe de bourgeons du citronnier

Pour pratiquer le greffage de bourgeons, il est essentiel que la plante soit dans un excellent état végétatif. Tant le porte-greffe que le greffon doivent être en excellent état. Il faut s’équiper d’un couteau à greffer très tranchant. Choisissez un beau bourgeon sur la plante mère. Retirez la feuille en le détachant du pétiole. Juste au-dessus, faites une coupe horizontale d’environ 1 cm, puis descendez avec le couteau à seulement 1,5-2 cm en dessous de la gemme. Faites une incision et en créant une sorte de bouclier. Faites ensuite sur le porte-greffe une incision qui pourra accueillir le bourgeon prélevé. Enfin insérez-le et nouez-le bien en laissant libre le bourgeon qui doit germer.

Selon la taille du porte-greffe et du greffon, les tailles des coupes peuvent varier. La greffe de bourgeon est réalisée de préférence entre juin et août.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.