N'abimer pas votre parquet

Comment poser simplement son parquet

Le parquet est un revêtement de choix qui séduit aussi bien par son excellente esthétique visuelle que par sa durabilité. Aussi beau soit-il, le parquet n’est pas un choix très populaire, car certaines personnes pensent à tort que sa pose est un véritable parcours du combattant. Pour démentir ce préjugé, nous allons vous montrer comment poser simplement un parquet.

Préparatifs

Les parquets doivent être installés au stade final, après que les enduits et les bétons aient complètement séché. Les lames devraient être soigneusement étalées en petits tas dans la pièce où elles doivent être posées. L’acclimatation complète peut prendre 2 à 3 semaines, selon que les lames sont neuves ou recyclées.

Sol en parquet

Tous les planchers en bois sont susceptibles de se dilater ou de se contracter en fonction de l’humidité relative dans le bâtiment. Ce mouvement saisonnier est une caractéristique normale des parquets et ne s’arrête jamais, quel que soit leur âge. Comme outils, vous aurez besoin, d’une scie sauteuse, d’une scie égoïne, d’un marteau, et d’un rouleau d’adhésif.

Substrats

Les lames de parquet peuvent être posées sur de nombreux substrats solides tels que le béton, la chape sèche, le composite autonivelant, le carrelage ou les panneaux agglomérés. Tous les substrats doivent être structurellement sains, plats et secs. Toute nouvelle chape ou béton doit être complètement sec. Il faut laisser au moins 1 mois au béton neuf avant de le couvrir d’un parquet.

L’humidité relative des chapes existantes doit être rigoureusement vérifiée. Une lecture supérieure ou égale à 4% indique qu’il faut installer une membrane anti-humidité en polyane. Si l’humidité est comprise entre 2 et 4%, il est conseillé d’utiliser une couche de liquide DPM comme barrière.

Installation

Certaines lames nécessiteront un ajustement en longueur pour s’adapter parfaitement aux dimensions de la pièce. Vous pourrez effectuer cette mise en condition avec la scie sauteuse et faire les finitions avec la scie égoïne. Vous n’avez pas besoin d’enlever votre ancien revêtement. Assurez-vous que le substrat soit suffisamment lisse et plat pour que les lames s’emboîtent sans problème. Une fois que vous avez décidé du motif qui vous convient, vous devez établir le point central d’où vous commencez à poser les blocs. Veillez à laisser une marge de dilatation sur le pourtour des murs.

N'abimer pas votre parquet

La plupart des modèles actuellement disponibles sur le marché, ne nécessitent pas de colles pour être assemblées. Un système de rainures et d’encoches, permettent aux lames de s’emboiter les unes dans les autres. La pose requiert que vous retiriez les plinthes fixées sur les murs. Vous pourrez ensuite les refixer une fois l’opération achevée.

Si la pose d’un parquet était autrefois une tâche fastidieuse, cela n’est plus le cas aujourd’hui. Certaines variantes comme les parquets flottants sont extrêmement faciles à poser et ne requièrent pas l’engagement d’un professionnel. Ces revêtement aussi beau que fonctionnels peuvent être directement posé sur du carrelage ou sur tout autre revêtement de sol. L’étape de préparation passé, le reste est aussi simple qu’un jeu d’enfant puisque les lames se clipsent sans effort les unes aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.