Une cabane de jardin entretenue

Entretenir au mieux son abri de jardin en bois

L’abri de jardin est l’allier incontournable du jardinier amateur. Il abrite son matériel et tous les accessoires dont il se sert pour l’entretien de son jardin. Un abri de jardin en bois est adulé en raison de la touche d’élégance et du style qu’il confère aux potagers. Il a cependant l’inconvénient d’être très vulnérable à la fureur des intempéries et à l’usure du temps. L’entretenir est un donc un impératif si vous désirez qu’il dure le plus longtemps possible.

Dangers guettant votre abri de jardin en bois

Au nombre des ennemis de votre cabane, on compte les rayons UV du soleil, l’humidité, la pluie, les écarts de température, le vent, les champignons et les insectes. Les rayons UV dénaturent les résines, ainsi que les huiles naturelles présentes dans le bois. Sous leurs effets, le bois se rigidifie et perd de sa souplesse. L’humidité et la pluie nuisent à la structure du bois en le faisant gonfler. Les champignons entraînent son pourrissement, tandis que les insectes conduisent à son effritement. Ces éléments ruineront votre magnifique cabane si vous ne prenez pas les mesures adéquates pour la protéger.

Porte en bois décrépie

Précautions d’usage

L’adage le dit bien : « Prévenir vaut mieux que guérir. ». Si votre abri de jardin en bois n’est pas encore installé, alors un certain nombre de précautions vous permettront d’allonger sa durée de vie en réduisant sa vulnérabilité face aux aléas climatiques. Primo, vous devez choisir un bois durable. L’idéal serait d’opter pour des essences telles que le pin et le sapin. Le bois de ces arbres résiste bien aux dommages causés par l’eau et l’humidité et sont très appropriés pour la construction d’une cabane en bois. Si vous avez un peu plus d’argent, vous pouvez opter pour des bois tropicaux comme le teck, un arbre réputé pour sa grande résistance à l’eau.

Entretien du bois des parois

La périodicité des entretiens est d’environ deux ans. Vous devrez vous mettre à l’œuvre si vous constatez que le revêtement du bois (peinture ou lasure) s’effrite ou blanchit. Ces produits étant garant de la protection du bois contre la pluie et le soleil, leur usure doit être prise au sérieux. La lasure et la peinture doivent être ré-appliqués aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Avant leur application, il faut poncer le bois afin d’uniformiser sa surface et favoriser la pénétration, ainsi que la fixation du revêtement. Le bois est généralement protégé contre les insectes et les champignons par un traitement qui se fait à l’usine. Cependant pouvez le réaliser vous-même si vous constatez des attaques. Il faut néanmoins penser à se protéger convenablement, car il s’agit généralement de produits très toxiques.

Isolation de la cabane

La pluie et l’humidité peuvent causer d’énormes dégâts à un abri de jardin en bois, mais elles ne sont pas seules. L’humidité du sol y est pour beaucoup dans les problèmes que rencontrent les abris de jardin. L’eau s’infiltre par capillarité depuis le sol et contribue au gonflement du bois. Votre cabane doit être obligatoirement construite sur un socle en béton. Il faut régulièrement contrôler l’étanchéité de ce socle et colmater toutes les brèches afin de préserver l’intégrité de votre abri. Cette précaution est essentielle, car ce phénomène est le principal élément qui conduit à l’effondrement des cabanes.

Une cabane de jardin entretenue

Entretien de la toiture

Différents matériaux constituent la toiture des abris pour jardin. Le plus courant est sans nul doute le feutre bitumineux. On retrouve également des plaques en PVC et en polycarbonate. Le feutre bitumineux requiert peu d’entretien, mais il a l’inconvénient d’être plutôt fragile. Si votre toiture en feutre se déchire, il est conseillé de la remplacer par du polycarbonate. Le polycarbonate et le PVC doivent être régulièrement nettoyés avec de l’eau additionnée de lessive. Les plaques transparentes en PVC sont un choix judicieux pour le toit d’un abri de jardin en bois, car ils vous donnent l’opportunité de faire des pépinières. Ils est vivement conseillé d’équiper votre toiture d’une gouttière. Celle freinera non seulement les éclaboussures sur les parois, mais l’eau pourra être utilisée à des fins d’arrosage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.