Préparer ses outils

Fabriquer un lampadaire trépied en bois et en cuivre

Vous souhaitez apporter une touche d’authenticité à votre déco intérieure ? Misez sur les lampadaires. Ce type d’éclairage vous permettra d’illuminer les pièces de votre maison tout en appuyant sur le côté design et esthétique de chacune d’entre elles.

Dans le commerce, une large gamme de lampadaires s’offrent à vous, mais si vous souhaitez apporter une touche d’élégance à votre intérieure, le modèle trépied est à privilégier. Celui-ci vous permettra d’éclairer votre salon le soir quand vous lisez vos livres par exemple ou lorsque vous regardez un bon film. Les modèles vendus sur le Net et en magasin de décoration sont nombreux et vous offrent l’embarras du choix.

Cependant, si vous trouvez que les prix proposés sur le marché sont trop chers, vous pouvez toujours faire preuve de créativité et fabriquez-vous-même votre lampadaire trépied. Mais avant de vous lancer, prenez le temps de réunir tous les accessoires et matériaux nécessaires. Une fois que savez précisément le type de lampadaire que vous souhaitez avoir, la mise au point de ce type d’objet décoratif sera un vrai jeu d’enfant.

Le matériel nécessaire pour fabriquer un lampadaire trépied

Pour réussir la fabrication de votre lampadaire, vous aurez besoin de quelques matériels :

  • 3 manches en bois de la taille de votre choix : pour cela, vous pouvez utiliser des manches à balai que vous aurez récupérés dans votre placard ou en acheter sur le marché. Surtout, misez sur du bois massif clair avec une extrémité plus fine pour faire les pieds. En revanche, vous pouvez très bien opter pour des manches en cuivre. Le cuivre étant un métal esthétique et résistant, cette option est sans doute idéale pour fabriquer votre lampadaire trépied. Par ailleurs, son côté chic apportera une touche d’élégance à votre déco intérieure.
  • Un morceau de bois rond percé au centre qui vous permettra de créer une base stable. Si vous n’en avez pas, peut-être que dans les ateliers de découpe des enseignes de bricolage, on peut vous donner des chutes de bois…
  • Un raccord passe-fil
  • Un raccord à plaque
  • Un cordon : assurez-vous que sa taille soit assez longue pour accéder à une prise électrique

Préparer ses outils

  • Un interrupteur
  • Une douille compatible à celui de l’abat-jour
  • Un abat-jour : surtout, choisissez la taille et la couleur selon vos goûts et attentes. La forme conique est sans doute la plus prisée dans le cadre de la fabrication d’un lampadaire trépied.
  • Une ampoule adaptée à votre douille
  • Un cutter
  • Du papier de verre
  • Un pistolet à colle et des recharges
  • Des pointes et marteaux
  • Du scotch, une perceuse et des vis
  • Un petit tournevis

Sachez que les magasins mettent à votre disposition différents modèles et coloris pour l’abat-jour, la douille et le kit câble. Il ne vous reste qu’à faire le choix du matériel qui convienne le mieux à votre projet.

Abat-jour

Les étapes de réalisation d’un lampadaire trépied

Pour fabriquer vous-même votre lampadaire trépied, vous pouvez très bien vous inspirer des modèles que vous avez vus dans les magasins. Sachez qu’il s’agit d’un projet à la portée de tous. Pas besoin d’avoir des connaissances particulières, il vous suffit d’être créatif et ce sera facile.

Commencez par coller deux pieds entre eux en utilisant de la colle chaude. Mais avant de le faire, faites bien attention à bien calculer l’espacement entre les pieds souhaités. Si la pièce où vous comptez installer votre éclairage est assez petite, vous pouvez réduire l’écartement entre les manches. Attendez que la colle soit complètement séchée avant de coller le troisième pied. Une fois la troisième manche collée, veillez à placer au sommet un élastique afin de maintenir le tout bien serrer. Prévoyez un temps de pause d’une heure minimum pour que la colle puisse sécher.

Il faudra ensuite procéder à la fixation de la plaque sur la douille au sommet du trépied. Utilisez un crayon pour marquer l’emplacement du trou. Retirez la plaque et percez le trépied. Pour renforcer le tout, n’hésitez pas à placer une rondelle de bois entre la plaque et le trépied. Pour réaliser cette étape, vous aurez besoin d’une scie cloche. Par contre si vous n’en disposez pas, il vous suffit de percer cette rondelle en son centre. Ainsi, vous aurez la rondelle, le trépied et la plaque, le tout percé.

Grâce à la colle chaude, collez les différents éléments : rondelle sur le trépied, puis plaque, ou directement la plaque sur le trépied. Quand tout est sec placer les vis sur la plaque et visser, puis coller à la colle la corde de sisal bien serrée.

L’étape suivante consiste à passer le cordon entre les pieds et le faire remonter de manière à ce qu’il sorte par le haut de la plaque. Placez ensuite le raccord double mâle et vissez-le sur la plaque. Lorsque vous aurez réalisé toutes ces étapes, il ne vous reste plus qu’à effectuer les branchements.

Procédez ensuite au dévissage des 3 parties de la douille et vissez la première sur le raccord. Réalisez le branchement de votre appareil.

Placez ensuite l’abat-jour. Pour le bloquer, utilisez une rondelle de fixation de la douille, puis vissez l’ampoule. En fin, il ne vous reste plus qu’à brancher la lampe et vérifier qu’elle fonctionne.

Bois flotté

Personnaliser son lampadaire trépied

Pour ce faire, différentes possibilités s’offrent à vous. Cela dépend du style que vous souhaitez créer dans la pièce, dont le style industriel, bohème, chic et BK. Vous trouverez des idées géniales sur Pinterest, mais ci-dessous, voici quelques idées intéressantes.

Pour ce qui est de l’abat-jour, vous trouverez sur le marché différentes couleurs au choix. Si vous aimez les modèles contemporains, un abat-jour à message ou à motifs est à privilégier. Mais il est tout à fait possible de créer vous-même l’abat-jour de votre lampadaire trépied. Ce sera un excellent moyen de fabriquer un objet décoration reflétant votre personnalité. Vous pouvez utiliser des feutres spéciaux, créer des dessins à l’aide d’un pochoir ou coller des motifs graphiques découpés dans du papier thermocollant comme vous trouverez sur ce tutoriel vidéo réalisée par RyobiTV.

Par ailleurs, vous pouvez créer un grigri à l’aide des rubans à message et des pompons. Placez-les entre les 3 pieds. Si cela vous tente, vous pouvez retirer tout le matériau de l’abat-jour afin de ne garder que la structure métallique. Il ne plus vous reste plus qu’à créer avec du fil de fer et des perles un nouvel abat-jour.

Pour personnaliser les pieds de votre lampadaire trépied, vous pouvez les peindre. Vous pouvez aussi créant une ou plusieurs bandes de couleur à la hauteur souhaitée. Une autre idée envisageable est de coller de la corde de sisal sur les pieds. Pour un effet naturel et un objet déco alliant charme et simplicité, vous pouvez fabriquer votre lampadaire trépied en bois flotté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.