faire une extension de maison

Faire une extension de maison : 4 règles à connaître

Une extension de maison est une solution qui permet de prolonger des espaces ou de gagner des espaces supplémentaires à l’intérieur d’une habitation. Visant à ajouter une pièce, un étage ou une véranda, elle consiste en une restructuration de l’espace à vivre, aboutissant à un agrandissement de la maison. Mais la réalisation d’une extension de maison requiert au préalable la prise en compte d’un certain nombre de règles d’urbanisme. 

Faire une extension de maison et les règles d’urbanisme 

Toute extension de maison génère un coût, avec des prix variant en fonction de la nature des travaux d’agrandissement. Cependant, avant d’entamer tout projet d’extension de maison, il est important d’avoir des renseignements concernant les règles à suivre et les démarches à accomplir. En effet, il existe des règles en vigueur dans chaque commune et contenues dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU). Ce document d’urbanisme indique ce qui peut être aménagé et construit dans votre commune, avec des règles d’extension de maison au niveau local. C’est en ayant pris connaissance de ce document que vous saurez si vous avez la possibilité d’agrandir votre habitation et comment vous pouvez procéder. 

faire une extension de maison

Ainsi, avant d’entreprendre les démarches devant vous permettre d’agrandir votre maison, il est nécessaire de se renseigner auprès de votre mairie pour savoir si le projet d’extension est réalisable dans le cadre du P.L.U (Plan Local d’Urbanisme). Autrement dit, vous devez avoir des renseignements concernant les réglementations qui régissent la commune de l’habitation, quelle que soit la configuration de votre extension, agrandissement de la tersasse, d’une véranda, l’ajout d’étage, etc.

Faire une extension de maison et déclarer les travaux d’agrandissement 

Avant de débuter les travaux d’agrandissement, vous devez envoyer une déclaration préalable à l’administration. Il s’agit d’une obligation légale pour une extension de maison. En effet, lorsque l’extension est caractérisée par une emprise au sol ou une surface de plancher de plus de 5 m² et inférieure ou égale à 20 m², une déclaration de travaux est suffisante. Elle permet à l’administration de vérifier la conformité des travaux d’agrandissement aux règles d’urbanisme en vigueur.

La déclaration de travaux est adressée par courrier recommandé avec demande d’avis de réception ou déposée à la mairie par le propriétaire du terrain. Certaines mairies disposent d’un formulaire de déclaration qu’il convient de retirer et de renseigner. Mais lorsque la surface d’extension est inférieure à 5 m2, aucune déclaration n’est nécessaire.

Agrandir sa maison et demande de permis de construire 

Pour toute extension de maison caractérisée par une surface supérieure à 20 m2, les règles d’urbanisme en vigueur imposent le dépôt d’un permis de construire. Ainsi, les travaux d’agrandissement de maison soumis à un permis de construire sont, notamment, ceux qui génèrent une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 20 m2 ou si la surface totale après extension dépasse 150 m².

Ce permis de construire est, également, nécessaire pour les travaux d’agrandissement aboutissent à la construction d’un nouveau local, notamment, une véranda. Ce document administratif est une obligation légale et constitue un type d’autorisation nécessaire pour effectuer les travaux d’agrandissement de votre maison. Pour solliciter et obtenir un permis de construire, il faut constituer un dossier complet avec des pièces administratives et le déposer en plusieurs exemplaires à la mairie de votre localité. 

Faire une extension de maison et la réglementation thermique 

L’extension de maison requiert un budget avec les prix de différents matériaux et équipements à acheter. Mais, vous devez, également, prendre en compte la réglementation thermique en vigueur lorsque vous envisagez un agrandissement de votre maison. En effet, votre extension peut tomber sous le coup de la norme RT 2012 qui a des conséquences légales et restrictives sur la construction d’extension de maison.

Cette réglementation thermique détermine de nombreuses règles d’extension, notamment, en matière d’énergie et d’isolation. Elle impose, pour certaines extensions de grande taille, une étude énergétique, un bilan thermique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.