Chaise ou fauteuil Voltaire

Fauteuil Voltaire : tout savoir sur le sujet

Meuble de style Louis-Philippe, le fauteuil Voltaire est sans aucun doute l’une des pièces les plus prisées des amateurs de meubles antiques. Récemment, des designers l’ont même imité et remis au goût du jour. Si reconnaître un meuble Voltaire est un jeu d’enfant pour un menuisier professionnel, cela peut-être quelque peu compliqué pour un amateur. Ce guide se veut utile à toutes les personnes passionnées de fauteuils Voltaire. Il vous aidera non seulement à reconnaître les pièces qui ont le plus de valeur, mais également à restaurer et à mettre en valeur un fauteuil Voltaire.

Qu’est-ce qu’un fauteuil Voltaire ?

Le fauteuil Voltaire avait un dossier haut légèrement incurvé, des accoudoirs rembourrés et des pieds courts. A l’instar des meubles produit sous le règne de Philippe Premier, le fauteuil Voltaire est pensé pour être, avant tout, confortable.

Chaise ou fauteuil Voltaire
Grand fauteuil à haut dossier incliné, le fauteuil Voltaire est un meuble de style Louis-Philippe.

On ignore la provenance du nom. Certains pensent qu’il proviendrait d’une représentation des années 1820, dans laquelle on voit le célèbre écrivain avachi dans un fauteuil de ce type. D’autres pensent au contraire que Voltaire a fini ses jours dans une chaise semblable.

A l’origine, ce type de fauteuil était tapissé d’un tissu fleuri vert foncé ou rouge bordeaux foncé. Les modèles plus récents arborent une diversité de motifs et de couleurs.

Quelle est l’histoire du fauteuil Voltaire ?

Le design sous le roi Louis Philippe était un développement plus éclectique du néo-classicisme français, incorporant des éléments des styles néo-gothiques et autres. C’était le premier style décoratif français imposé non pas par la royauté, mais par les goûts de la classe supérieure française.

Sous le règne de ce monarque, des meubles marquetés finement travaillés à la mode traditionnelle ont continué à être fabriqués à Paris par des artisans tels que Georges-Alphonse Jacob-Desmalter (1799-1870), petit-fils de Georges Jacob, l’ébéniste royal de Louis XVI. Pendant le règne de Louis Philippe, les formes de meubles ont peu changé par rapport à la période de la Restauration française. 

Le confort est devenu une plus grande priorité. Les meubles sont devenus plus sombres et plus lourds. Les formes des fauteuils sont devenues arrondies, avec des pieds courbés et le dossier des fauteuils s’est légèrement courbé vers l’intérieur. Le dos et les bras incurvés se sont courbés pour mieux envelopper la personne assise. C’est dans ce contexte qu’est né le fauteuil Voltaire. A l’origine, c’est un meuble pour les malades et les personnes âgées.

Louis-Philippe 1er
Le fauteuil Voltaire est né sous le règne du roi Louis-Philippe (1830–1848).

Comment reconnaître un fauteuil Voltaire ?

Siège du XIXe siècle aux lignes sobres et arrondies, le fauteuil Voltaire se reconnaît à ses pieds avant galbés, ses longs accoudoirs horizontaux à manchettes, son assise garnie de ressorts et son haut dossier arrondi et cambré. Ses pieds avant se prolongent en support d’accotoir, tandis que l’assise est basse et profonde.

Siège par excellence des bourgeois sous le règne de Louis-Philippe, le fauteuil Voltaire est produit en série depuis les années 1830. Ce grand classique du mobilier doit son étonnante longévité et son succès populaire permanent à sa simplicité de conception, à ses lignes presque intemporelles et à son grand confort.

Le fauteuil Voltaire se distingue par sa structure en bois apparente. Contrairement à d’autres fauteuils anciens, la garniture et l’habillage ne camouflent pas le bois. Des clous bulle de tapissier, des molletons, des toiles intermédiaires, des ressorts et des sangles garnissent les manchettes, le dossier et l’assise.

Traits caractéristiques du fauteuil Voltaire

Certains traits permettent de distinguer sans ambages un fauteuil Voltaire. Les principales caractéristiques du fauteuil Voltaire sont les suivants :

  • accoudoirs rembourrés, légèrement plus hauts que pour les fauteuils standards;
  • pieds en bois cambrés, pouvant être légèrement sculptés;
  • dossier assez haut, rembourré et légèrement incliné;
  • revêtement en tissu, velours ou cuir fixé à l’aide de clous de tapissier;
  • revêtement original sombre avec des motifs à fleurs;
  • siège assez profond;
  • assise confortable, très rembourrée;
  • ossature en bois apparente.

La grande majorité des fauteuils Voltaire est faite de hêtre naturel ou teinté, tandis que les modèles les plus luxueux sont faits en des essences exotiques comme l’acajou. La structure très simple se compose de 12 éléments dont 4 traverses d’assise, 2 accoudoirs, 2 pieds avant, 2 montants arrière, 1 traverse basse de dossier et 1 traverse haute.

Les accoudoirs des modèles antiques sont garnis de manchettes rembourrées et posés à l’horizontale, tandis que les modèles contemporains ont des rembourrages plus discrets. Un fauteuil voltaire typique a une tête d’accoudoir en crosse cannelée. Cette tête d’accoudoir déborde au dessus  du support d’accoudoir en console inversée.

En ce qui concerne la forme, on distingue principalement deux designs, à savoir le fauteuil Voltaire Droit et le fauteuil Voltaire Violon. Le premier a un dossier de forme rectangulaire, tandis que le second a un dossier arrondi.

Style Louis Philippe
Les pieds antérieurs légèrement galbés rappellent ceux des fauteuils type Louis XVI, à la seule exception qu’ils ne sont pas sculptés.

Certains modèles très anciens sont pourvus de pieds en parapluie, en balustre, ou en console. On trouve également des modèles anciens à pieds droits.

Où acheter son fauteuil Voltaire ?

Deux options s’offrent à vous si vous voulez acquérir un fauteuil Voltaire : acheter un ancien fauteuil ou un fauteuil neuf.

Les fauteuils Voltaire contemporains sont fabriqués par les designers actuels avec des matériaux modernes, mais ils respectent la forme et l’esprit du fauteuil d’origine. S’offrent à vous une diversité de matériaux et de couleurs. Vous les trouverez dans la plupart des magasins vendant des meubles. De nombreuses boutiques en ligne les proposent également à la vente. Avec leurs couleurs chics et tendance, ils s’intègrent facilement à tout type de décor contemporain.

Si vous êtes passionnés de meubles antiques et que vous cherchez un fauteuil Voltaire authentique, alors les fauteuils Voltaire anciens sont ce qu’il vous faut. Vous trouverez ce type de meubles dans les vide-greniers, les brocantes et chez les antiquaires. Certains sites de vente d’articles d’occasion proposent également des fauteuils Voltaire anciens. Vous avez la possibilité de les restaurer et de les personnaliser selon vos goûts.

Les critères à prendre en compte pour l’achat et la vente d’un fauteuil Voltaire

Il y a un certain nombre de choses que vous devez prendre en compte si vous voulez acheter ou vendre un fauteuil Voltaire. Ces fauteuils sont, en effet, produits depuis 200 ans et il en existe une diversité sur le marché. 

Privilégiez les modèles ayant une garniture décorative et moderne. Un siège de qualité a une console d’accotoir en coup de fouet, un bâti en acajou ou en noyer et un dossier élancé, à la forme agréable. Vérifiez qu’il y a une cambrure au niveau des lombaires. Vérifiez également que le bâti est ancien et qu’il ne requiert pas de réparation majeure.

Des moulures devraient souligner le dossier et la ceinture. Elles devraient avoir été faites à la main. Les pieds devront être en parapluie, godronnés ou tournés. Leur galbe devrait se prolonger de façon régulière vers la ceinture. Recherchez de préférence les modèles pourvus d’un mécanisme d’inclinaison du dossier et ceux qui sont pourvus de roulettes. 

La valeur marchande des fauteuils voltaire varie en fonction de paramètres comme l’ancienneté et l’état de la garniture. Les fauteuils Voltaire sont plutôt bon marché. Un modèle d’époque moyennement bien conservé se négocie autour d’une trentaine d’euros. Ce prix varie entre 60 et 100 euros s’il s’agit d’un modèle en acajou.

Les plus belles pièces peuvent facilement atteindre 150 euros. Les modèles complètement rénovés se négocient entre 250 et 300 euros. Ils peuvent valoir plus si vous vous adressez à un antiquaire. Les modèles pourvus d’un dossier inclinable sont généralement plus coûteux que ceux qui n’en possèdent pas.

Comment être sûr que votre fauteuil Voltaire antique est authentique ?

Si vous essayez de déterminer l’authenticité d’un fauteuil Voltaire, il vous faudra effectuer un travail d’enquête.

Examinez attentivement les différents éléments qui le composent

Examinez les finitions. Étudiez le bois, le tissu et les vis. Si vous prenez tous ces facteurs en considération, vous pourrez peut-être déterminer par vous-même si vous avez une pièce antique ou une reproduction faite à la machine.

Examinez les fonds, l’intérieur et le dos. Jetez également un œil aux jointures du fauteuil. Regardez aussi au bas ou à l’arrière du fauteuil. Ces actions peuvent fournir des indices importants pour savoir si le meuble a été fabriqué à la main ou à la machine. Un modèle entièrement fait à la main a plus de valeur qu’un modèle produit en série.

La plupart des pièces faites à la main auront des irrégularités sur la surface comme des entailles. Ces entailles sont parfois encore plus évidentes à l’arrière que sur la surface avant finie. Si le travail semble trop uniforme ou trop parfait, il a été probablement fabriqué à la machine. La plupart des pièces fabriquées à la machine datent de la révolution industrielle (après 1860).

Le bois

Certains types de bois ont été privilégiés au cours des différentes périodes du mobilier. Par exemple, le chêne était principalement utilisé dans les meubles fabriqués avant 1700. Après 1700, l’acajou et le noyer étaient très populaires.

bois du Dans les années 1800, l'érable et le cerisier sont apparus assez souvent dans la fabrication de meubles raffinés.
Dans les années 1800, l’érable et le cerisier sont apparus assez souvent dans la fabrication de meubles raffinés.

De nombreux fabricants de meubles ont utilisé l’acajou et le bois de rose jusqu’à la fin des années 1800. Puis, vers 1900, le chêne est redevenu populaire.

Recommandation

Le type de bois utilisé n’est pas un indicateur exact de l’âge du fauteuil Voltaire, mais lorsque vous associez les autres facteurs comme le style et la technique de construction, vous commencez à avoir une meilleure idée de la date à laquelle a été produit le fauteuil Voltaire.

Comment rénover un fauteuil Voltaire ?

Rénover un ancien fauteuil Voltaire est la meilleure façon de lui conférer de la valeur. Avec le temps, les modèles produits dans les 1800 ont perdu la plupart de leurs attraits esthétiques. La garniture a été réduite et le tissu du revêtement s’est fané. La bonne nouvelle est qu’avec de la patience et des talents de bricoleur vous pouvez lui redonner son lustre d’antan.

Pour mener à bien ce projet de rénovation, vous aurez besoin de ciseaux, de clous de tapissier, du papier de verre à grains fins, d’un décireur, d’un pied de biche, d’un pinceau à bout rond, d’un ramponneau et d’une pince.

Travaux préparatoires

La première étape de la rénovation consistera à démonter complètement le fauteuil. Ce démontage devra être effectué dans l’ordre inverse de celui utilisé pour la fabrication du fauteuil. Le démontage ne consiste pas uniquement à désassembler les pièces constitutives du fauteuil.

Tout au long du processus, vous devrez noter l’emplacement des différents éléments, ainsi que les techniques utilisées pour les assembler. Vous devrez prêter une attention soutenue à tous les détails. Si vous le pouvez, prenez des photos tout au long de cette étape.

Réparations

Dans la grande majorité des cas, les anciens fauteuils ont des montants branlants, cassés, voire décollés.

Vous devrez effectuer des travaux comme :

  • le recollage des mortaises et des tenons,
  • la réparation des montants,
  • et le rebouchage des trous avec un mélange de colle et de sciure de bois.

Vous devrez aussi retirer la cire du bois apparent. Enfin vous devrez teinter et cirer le bois pour lui redonner de la brillance.

Regarnissage du dossier et de l’assise

Commencez par sangler le fond de l’assise en vous servant d’une tenaille à sangler et d’un tendeur à sangle. Positionnez et cousez ensuite les ressorts.

Pour bien positionner les ressorts, n’oubliez pas de les guinder. Une fois terminée la pose de la toile forte sur les ressorts, vous pourrez passer à la pose de la garniture.

Les modèles anciens étaient garnis avec des matériaux naturels comme du crin d’animaux, mais vous pouvez les remplacer sans problème avec des mousses synthétiques.

L’étape suivante consiste à poser la toile d’embourrure. Afin de donner plus de valeur à votre fauteuil, l’idéal serait d’utiliser un tissu tendance. Il faudra ensuite procéder au piquage, puis à la pose des clous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.