Le plancher chauffant sec : votre solution confort !

Pendant la saison hivernale, avoir un système de chauffage performant est essentiel. En général, les particuliers utilisent un équipement pour garantir le chauffage de leur domicile. Pourtant, il existe un autre moyen d’améliorer le confort thermique de votre habitation : le plancher chauffant. Depuis quelques années, ce système est de plus en plus exploité par les propriétaires et les constructeurs. Il en existe plusieurs versions, mais le modèle sec semble avoir bonne presse auprès des clients. Alors, quels sont les avantages de ce dispositif ? Voici tous les avantages du plancher chauffant sec à découvrir dans cet article.

Le plancher chauffant sec, un chauffage homogène

La première raison pour laquelle vous devez opter pour ce système de chauffage au sol est le gain de confort qu’il offre. Lorsque vous optez pour un plancher chauffant sec, vous bénéficiez en effet d’une meilleure répartition de la chaleur. Contrairement aux autres dispositifs de chauffage par sol traditionnel, ce système est conçu pour assurer une homogénéité de la température et pour corriger les problèmes de zones peu ou mal chauffées.

Pour garantir cette fonction, le plancher diffuse la chaleur en ascension. De fait, celle-ci se propage de manière progressive dans les murs, puis monte au plafond. Le réchauffement de l’atmosphère se fait donc de façon graduelle pour garantir une chaleur homogène et naturelle dans une pièce.

Comparativement aux radiateurs, ce dispositif de chauffage offre une température plus agréable et uniforme. Étant donné que les surfaces d’émission de la chaleur sont vastes, la chaleur émise conserve une certaine constance. De plus, il convient de noter qu’il est assez agréable d’être réchauffé par les pieds. En conséquence, installer ce système contribue grandement au confort de tous les habitants de la maison.

Enfin, sachez que la température du plancher chauffant sec baisse aussi vite qu’elle monte. Il est donc plus facile d’atteindre la température souhaitée dans votre maison. Aussi, ce type de chauffage n’émet qu’une chaleur de rayonnement. Par conséquent, il s’agit d’un dispositif plus sain, car l’air est moins troublé et le niveau d’humidité de l’air est meilleur dans la pièce réchauffée.

le plancher chauffant sec, une solution efficace et confortable

Un chauffage plus économique grâce au plancher chauffant sec

Le plancher chauffant sec vous permet de faire des économies d’énergie conséquentes, surtout lorsque l’on compare sa consommation énergétique à celle des équipements de chauffage classique tels que le convecteur ou le radiateur. Effectivement, ce système fonctionne avec des températures d’échauffement assez basses (environ 35°C). De fait, il aide à limiter les pertes au cours de l’émission de la chaleur.

Le plancher chauffant sec représente ainsi un excellent moyen pour chauffer votre maison ou votre commerce, tout en ayant une excellente maîtrise des coûts d’énergie. Au cours des périodes de transition, du printemps à l’automne par exemple, on constate que les températures sont assez basses le matin et augmentent pendant la journée. Le plancher chauffant sec s’adapte parfaitement à la situation et vous permet de chauffer légèrement les pièces de la maison.

Puisqu’il est plus réactif que les autres types de planchers chauffants, ce système vous assure un confort thermique maximal tout en évitant les pertes d’énergie. Pour plus de performance et d’économies, le dispositif peut aussi être associé aux capteurs d’ensoleillement, aux thermostats ainsi qu’aux applications de domotique. Par ailleurs, il convient de noter que le plancher chauffant sec s’installe facilement. Ce système s’appuie principalement sur les mêmes principes qu’un plancher traditionnel à la seule différence que le plancher chauffant sec ne requiert pas la pose d’une chape. Néanmoins, une chape sèche peut être utilisée si le constructeur le souhaite.

De plus, le plancher chauffant sec inclut des profilés métalliques, qui assurent une meilleure conduction de la chaleur alors que les dispositifs traditionnels utilisent généralement une chape en béton. C’est d’ailleurs ce matériau qui joue sur le temps de pose ainsi que sur la réactivité du chauffage au sol classique.

Étant donné que le plancher classique affiche une épaisseur assez importante en raison de son mode de réalisation, il est plus lent pour se chauffer ou refroidir. La masse de la chape traditionnelle est donc à l’origine de la lenteur du plancher chauffant classique. Or, c’est le contraire que l’on remarque pour le modèle sec.

Même si la structure de ce plancher est plus complexe, elle est plus allégée et ne requiert pas une grande épaisseur, ce qui améliore considérablement la réactivité du système. Enfin, sachez que les panneaux constitutifs de ce dispositif de chauffage sont dotés de tuyaux préformés et d’une isolation intégrée, ils sont très faciles à poser et peuvent même être adaptés à la pièce dans laquelle ils seront installés.

plancher chauffant sec, la solution confort

Comment installer un plancher chauffant sec ?

Pour installer ce dispositif de chauffage, il faudra refaire tout le sol de la pièce. De fait, il est nécessaire de faire appel à un professionnel pour la réalisation de cette opération. Avant la pose, le spécialiste conçoit un plan assez précis des travaux pour déterminer de façon optimale la position des nattes. Ensuite, il contrôle la planéité ainsi que l’horizontalité du sol qui va accueillir le système. Si cela s’avère nécessaire, il peut effectuer des corrections afin d’obtenir un sol qui répond aux exigences suivantes :

  • une planéité d’ensemble rapportée à la règle de 2 mm ne doit pas dépasser 7 mm,
  • la planéité locale sous un réglet de 20 cm ne doit pas dépasser 2 mm.

Si le plancher n’est pas conforme à ces exigences, une chape autonivelante de ravoirage sera réalisée pour mettre l’ensemble à niveau. Pour l’installation du plancher chauffant sec, il faut intégrer une sonde. Pour cela, le spécialiste déroule un câble chauffant afin d’identifier l’emplacement de la sonde. Ce câble doit être situé à 10 cm du sol.

Il repère ensuite l’emplacement de sonde du sol pour la pose du câble chauffant. Cette installation doit essentiellement respecter le plan de calepinage qui était défini au préalable. Après la pose du câble chauffant, le professionnel procède au ragréage du sol. Il verse donc le ragréage qui est compatible avec le plancher chauffant et l’étale. Il est nécessaire que celui-ci soit bien épais pour recouvrir tout le sol. Vous pouvez lire aussi : quelles sont les dimensions minimums pour un WC ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.