astuce ouverture porte

Comment ouvrir une porte sans clé ?

Bon nombre d’entre nous a déjà oublié ses clés en partant si ce n’est de les avoir égarées ou perdues avant de rentrer chez soi. Dans ces situations, comment ouvrir sa porte sans la clé, qu’elle soit simplement claquée contre ou qu’elle ait été fermée à double tour. Bien sûr, la première situation se résout plus facilement que la seconde, puisqu’il ne faut faire bouger qu’un seul loquet. Il existe quelques méthodes simples qui peuvent vous aider à ouvrir une porte sans clé rapidement et sans nécessairement avoir de compétences particulières.

L’épingle et le crochet pour crocheter une porte

SI votre porte est une porte ordinaire ou est fermée avec un cadenas, l’utilisation d’une épingle ou d’un crochet est probablement la meilleure solution pour l’ouvrir rapidement. Que ce soit

  • un crochet,
  • une épingle,
  • un trombone

ou autre, le plus important est que ce soit rigide. Le métal est idéal pour cela. Mais il vous en faudra obligatoirement deux pour cela. L’épingle et le crochet vont remplacer la clé pour faire pression sur le mécanisme de la porte permettre de basculer les pênes.

Attention toutefois, c’est un système qui ne fonctionne pas avec les serrures à point, les serrures de sécurité, etc. Ces modèles ont besoins d’une clé avec une empreinte spécifique que ne peut remplacer une simple épingle.

Pour parvenir à ouvrir la porte sans clé, il va d’abord falloir se saisir de l’épingle et l’ouvrir à 90°. On introduit ensuite le crochet dans le bas de la serrure. C’est ainsi qu’on maintient le mécanisme stable et bien aligné pour pouvoir introduire l’épingle.

L’épingle se place au-dessus du crochet et agit comme l’axe sur lequel on va faire tourner et déclencher le mécanisme de fermeture de la porte. En faisant tourner le crochet dans le sens de l’ouverture de la porte, les différents emboîtements vont se réaliser pour libérer la pêne.

Est-ce simple ? Oui. Est-ce compliqué ? Non. Par contre, il faut une bonne dose de dextérité pour savoir comment l’utiliser. De plus, pour celui qui ne l’a jamais fait, il n’y a pas de chance du débutant. Vous risquez d’y passer un moment. Ce principe n’est pas non plus rectiligne, il faut donc faire bouger le crochet de gauche à droite et d’avant en arrière pour qu’il parvienne à passer.

L’épingle et le crochet sont la méthode la plus ancienne pour ouvrir une porte sans clé

La carte de banque pour ouvrir une porte

Que ce soit une carte bancaire, une carte de fidélité ou tout autre carte d’un magasin, le plus important est qu’elle soit en plastique rigide. Vous l’aurez peut-être remarqué, il est très difficile de briser une carte de banque en deux à la seule force de ses mains. Pour preuve, quand vous souhaitez la détruire, vous avez recours à une paire de ciseau. C’est exactement cette rigidité qui vient à point nommé lorsqu’il s’agit d’ouvrir une serrure.

Toutefois, commencez par utiliser les cartes dont vous avez le moins besoin, car l’opération risque tout de même de l’endommager.

Le principe est simple, la carte va servir de levier pour rabattre la penne vers l’intérieur de la porte et ainsi libérer le passage. Cette pression peut être plus ou moins importante en fonction de la porte.

Pour diminuer l’effort et la difficulté de la manœuvre, nous suggérons de bien lubrifier la serrure au préalable. Ainsi lubrifiée, le mécanisme aura beaucoup plus facile à rentrer dans la porte.

La première étape est d’introduire, de faire glisser la carte de fidélité entre le chambranle et la porte. Et de la placer contre la penne. Vient ensuite l’étape où il faut parvenir à faire glisser la carte dans le mécanisme. Le plus dur est d’y parvenir, une fois qu’un premier morceau est passé, le reste devient un jeu d’enfant.

Comme il n’est pas prévu, à la base, qu’une carte puisse s’introduire ainsi entre le chambranle et la penne, il faut un petit peu forcer. Pour ce faire, on peut utiliser la poignée de porte pour faire aller la porte d’avant en arrière dans son chambranle. Ce ne sont que quelques millimètres, mais ils sont suffisants pour créer les espaces nécessaires. Les plus virils opteront pour un coup de pied ou d’épaule dans la porte pour obtenir le même résultat.

Comment ouvrir une porte avec une radio, ou plastique rigide ?

Une autre technique pour ouvrir une porte sans clé est d’utiliser une radio. Non pas la radio qu’on écoute, mais celle qu’on passe à l’hôpital. Bien sûr, tout le monde ne dispose pas de radios à domicile ou à portée de main. C’est pourquoi, il est possible de la remplacer par tout plastique rigide à disposition. Un plastique fin, souple, mais résistant. Ce sont les 3 caractéristiques. Il est également important qu’il soit lisse. On peut, par exemple, prendre celui d’une bouteille en plastique (du style coca) qu’on découpe. La forme arrondie de ce plastique peut d’ailleurs être utilisée à votre avantage.

La technique mise en œuvre avec la radio est à rapprocher de celle de la carte de banque. Toutefois, les plastiques sont relativement différents. Celui d’une carte de fidélité n’est pas souple et plus épais. Or, ce sont ces quelques dixièmes de millimètres d’épaisseur qui peuvent faire toute la différence !

A nouveau, on appréciera la lubrification préalable du mécanisme, voire de la feuille plastique, qui permettra de la faire glisser plus facilement dans l’interstice.

On place donc la radio dans l’écart entre le chambranle et la porte. Puis, on crée une pression contre la penne pour faire passer la feuille plastique dans le mécanisme et créer un effet de levier. Comme les espaces sont très réduits et ce compte en fractions de millimètres, il faut pouvoir créer des espaces et mouvements pour parvenir à insérer sa radio.

Pour cela, rien ne vaut une brutalisation de la porte en la faisant aller d’avant en arrière sur ses gonds grâce à des coups d’épaule, des coups de pieds ou de faire aller les mécanismes avec la poignée. Grâce à cela, la feuille de plastique parviendra à se glisser petit à petit dans la fermeture jusqu’à réussir à créer l’effet de levier attendu.

Glisser un plastique rigide ou une carte bancaire dans la fente de la porte peut réussir à l’ouvrir sans clé

Comment briser une serrure avec un marteau ?

Il n’est pas toujours possible d’ouvrir sa porte sans clé de façon douce quand on l’a claquée. Il faut alors utiliser « les grands moyens. » Plus directs, ils endommagent également le mécanisme, ce qui implique de le remplacer par la suite. Et donc, des coûts plus importants.

Le marteau est une de ces solutions sans clé. En tapant sur la poignée et la serrure avec le marteau, vous pouvez casser le mécanisme. Mais c’est irréversible. Il faudra donc faire ensuite appel à un service de remplacement, ou aller chercher de nouvelles pièces soi-même.

Ce procédé est très simple puisqu’il suffit de taper de toutes ses forces jusqu’au bris et le marteau ne nécessite pas de savoir comment l’utiliser.

Outre la destruction du mécanisme de fermeture, cela peut également occasionner des dégâts à la porte elle-même et à sa structure. Il est toutefois possible de limiter cela en utilisant un tournevis, un poinçon, une lime, un burin ou encore un couteau à bois. Cet objet (au choix) placé entre le marteau et la serrure subira les coups du marteau, mais transmettra sa force destructrice. Les dégâts sont donc plus limités et la porte sans poignée peut s’en tirer sauve, contrairement au mécanisme qui, lui, n’aura aucune chance de s’en sortir.

La perceuse, alternative au marteau

Au rayon des solutions radicales, la perceuse est une autre option pour ouvrir une porte. Tout aussi destructrice qu’un marteau, la perceuse est tout de même plus précise et permet de limiter les dégâts à la porte en se focalisant sur le mécanisme lui-même.

Il faut, avec la perceuse, percer un trou sous le logement de la clé. En pratiquant une incision de la sorte, on casse le mécanisme. La serrure « tourne fou. » Il suffit alors d’introduire un tournevis ou autre dans le mécanisme pour ouvrir la porte.

Une alternative est de détruire la serrure directement à coup de perceuse. On obtient alors le même résultat que si on avait procédé avec un marteau.

Si le résultat est rapide, il est également irréversible. Il faudra donc procéder au changement du barillet par la suite.

Les portes sécurisés résistent mieux et il faudra employer les grands moyens

Comment ouvrir une porte avec un coussin gonflable ?

Une dernière alternative pour ouvrir une porte sans clé, qui est encore utilisée par certains serruriers, est d’utiliser un coussin gonflable. Cette solution fonctionne à merveille avec les chambranles en bois et en PVC.

La première étape est d’avoir un coussin gonflable ou une chambre à air style vélo. On l’insère dans l’espace entre le chambranle et la porte sans poignée. Une fois inséré (dégonflé), on le branche sur une pompe à main ou électrique et on commence à gonfler. La pression dans le coussin augmente et crée un espace de plus en plus grand jusqu’à libéré la penne.

Le résultat de cette technique est garanti. La porte s’ouvre à tous les coups. Mais il y a un réel risque de casser quelque chose au passage. Cela peut être la porte, le chambranle ou le mécanisme. Tout dépend de la dextérité de celui qui pratique l’opération et du type de porte. Toutefois, c’est une méthode qui peut réussir sans rien casser, contrairement à un marteau ou une perceuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.