ganivelle

Comment poser de la ganivelle ?

La ganivelle est une clôture faite de pieux de châtaignier refendus, disposés à la verticale et liés par torsadage de fils de fer galvanisé. Egalement appelée clôture gironde ou barrière girondine, elle est utile pour clôturer un terrain, faire un poulailler ou délimiter une pelouse ou les différentes parties d’un jardin. Esthétique et écologique, elle s’avère utile pour diminuer la vitesse du vent et pour retenir le sable. Pour la pose de la ganivelle, il convient les différentes étapes d’installation. 

Le matériel nécessaire pour la pose de la ganivelle 

Certains outils sont nécessaires pour la pose de la ganivelle bois. Il s’agit notamment du marteau et de la masse pour planter les piquets ou de l’escabeau pour taper sur les poteaux. D’autres outils sont également essentiels pour la mise en place d’une ganivelle bois. Ce sont :

  • une barre à mine,
  • un cordeau,
  • une tenaille (pince coupante),
  • un mètre,
  • un niveau,
  • des clous,
  • des crampillons de fixation (clous ayant la forme d’un ‘’U’’ à deux pointes),
  • du fils de fer galvanisé,
  • une scie.
ganivelle

Bien entendu, il ne faut pas oublier les piquets et la ganivelle elle-même qui sera fixée aux piquets.

#1 Choix des piquets ou poteaux

Pour la mise en place d’une clôture de qualité, il est important de choisir des piquets adaptés, notamment, des piquets imputrescibles en châtaignier. Les piquets de châtaignier sont très résistants face aux intempéries. Ils sont caractérisés par une excellente durabilité. Ils sont sciés refendus ou ronds. La hauteur d’un piquet est égale à la hauteur de la ganivelle plus 50 cm pour la partie enterrée. Ainsi, pour une clôture de 1,50 m, il convient de prendre des piquets de 2 m.

#2 Mise en place des piquets 

Cette étape débute avec la mise en place des piquets aux niveaux des quatre extrémités ou aux coins de la clôture. Les piquets doivent être bien enfoncés dans le sol sur 50 cm de leur hauteur, en ayant recours à une masse après la réalisation d’un avant trou à la barre à mine. Ensuite, il faudra tendre une ficelle entre les piquets pour un alignement parfait de la clôture et pour faciliter le positionnement des piquets intermédiaires qui seront plantés tous les deux mètres à l’aide d’une masse.

#3 Mise en place et fixation de la ganivelle 

Après la mise en place des piquets, intervient celle de la ganivelle. Il s’agira de dérouler le rouleau de ganivelle le long des piquets et en coupant la longueur qu’il faut. Il faudra poser la ganivelle contre les piquets. Lors de la mise en place, le bout pointu de la ganivelle doit se retrouver vers le haut pour faciliter l’écoulement de l’eau et pour éviter toute stagnation de l’eau qui pourrait précipiter le pourrissement du bois. Aussi, la ganivelle ne doit pas toucher le sol, pour ce faire, il faut la surélever un peu.

Après la pose de la ganivelle, la fixation de celle-ci se déroule en prenant soin de fixer le fil d’acier de la ganivelle sur les piquets à l’aide des crampillons galvanisés.

#4 Finition  

Après deux mois de séchage, le traitement du bois peut intervenir tout comme l’application de la peinture pour réaliser une clôture décorative et utile en bois de châtaigne. Vous pouvez également utiliser des produits transparents, notamment du vernis ou la lasure. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.