Pièce de vie

Quelles sont les protections que doit offrir une assurance habitation ?

L’assurance habitation protège votre logement et certains de vos biens contre les risques d’accident. Elle est proposée par plusieurs organismes d’assurance. Ces derniers vous proposent généralement de souscrire à une assurance multirisque habitation qui prévoit les garanties suivantes.

La protection du logement et du mobilier

Les assurances comme l’assurance habitation en ligne Allianz vous propose un contrat adapté à vos besoins. Elle protège vos biens contre les risques d’incendie, le gel des canalisations, le bris de glace, le dégât des eaux, les catastrophes naturelles, le vandalisme et le cambriolage. 

L’assurance émet toutefois des conditions à son intervention. Elle refuse par exemple de couvrir certains logements et biens, comme :

  • Les habitations en construction
  • Les végétaux et les accessoires liés au jardinage
  • Les éclairages de loisirs
  • Les canalisations extérieures
  • Les abris de jardins. 

Par contre, elle accepte de prendre en charge les dommages causés à votre maison ou appartement, les parties communes en cas de copropriété, les garages et les caves, les clôtures et les murs de soutènement, les aménagements immobiliers, voire les vérandas (si vous avez déclaré). 

Quant à vos mobiliers, ils sont normalement exclus de la liste des biens à couvrir. Il s’agit par exemple des titres, des espèces, des automobiles et des biens professionnels. Bien évidemment, vous pouvez solliciter à votre assurance de les inclure dans votre contrat, à condition de bien négocier le prix. 

La responsabilité civile de l’assuré

Comme la différence entre l’assurance dommages ouvrage et garantie décennale, la responsabilité civile est parfois difficile à cerner. Il s’agit d’une notion dont les traits caractéristiques sont prévus par le Code civil. 

En assurance, la responsabilité civile vous pousse à réparer les dommages causés à autrui en cas de sinistre. Prenons l’exemple d’un dégât des eaux qui a endommagé l’abri de jardin d’un voisin. En vertu de cette règle, vous êtes donc tenu de réparer les dommages. 

Toutefois, grâce à l’assurance habitation, vous n’êtes plus obligé d’intervenir, puisque l’assurance couvre votre responsabilité civile envers les tierces personnes victimes des risques.

Assureur

Les garanties relatives à la responsabilité civile « vie privée »

À part les dommages matériels qui concernent les biens, il existe également des dommages corporels. Ces derniers sont considérés comme des préjudices subis par une personne. Ils portent atteinte à son intégrité personnelle.

Justement, l’assurance habitation couvre ce type de dommage, du moins si vous souscrivez à un contrat multirisque. Dans ce cas, elle intervient en cas de préjudice causé à une autre personne. Prenons l’exemple d’un incendie qui a causé la blessure d’un voisin, ou encore d’un dégât des eaux à l’origine de la noyade d’une tierce personne.

Cependant, votre assureur refuse d’intervenir lorsque les dommages corporels sont dus :

  • À votre faute. Dans ce cas, on parle d’un dommage intentionnel qui n’est pas indemnisé par l’assurance. Vous êtes donc obligé de réparer personnellement les dégâts. 
  • À vous-même ou à vos proches. Cette fois-ci, sachez que l’assurance prend uniquement en charge les dommages causés à de tierces personnes. Les membres de votre famille habitant chez vous n’en font pas partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.