Rénovation énergétique : dans quels cas est-ce une urgence ?

En France, la rénovation énergétique est obligatoire depuis 2020. L’objectif est d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Entreprendre des travaux d’amélioration énergétique est donc nécessaire pour être tranquille avec la loi. Mais, au-delà de ces contraintes réglementaires, certains logements doivent être rénovés au plus vite. Dans quel cas est-ce alors une urgence ? Quel est le coût moyen des travaux de rénovation ? Comment profiter des aides et subventions de l’État ?

Travaux de rénovation énergétique dans une maison ancienne

Les maisons anciennes possèdent généralement des équipements vétustes et gourmands en énergie. La plupart de ces habitats présentent des défauts d’isolation thermique et phonique, contrairement aux logements neufs qui sont aujourd’hui dotés des meilleures normes de performance énergétique. Il est donc important d’effectuer des travaux de rénovation énergétique afin d’améliorer votre confort et de réduire votre facture de chauffage et d’électricité. C’est aussi une opportunité en or de faire gagner de la valeur à votre maison et de préserver l’environnement en limitant les rejets de CO2.

Pour réaliser ce type de travaux, il est conseillé de faire appel à une entreprise de rénovation énergétique experte et qualifiée. Elle se chargera non seulement de vous mettre en relation avec les meilleurs artisans proches dans votre région, mais elle pourra également négocier des devis, suivre et coordonner les travaux ainsi que la réception du chantier. Enfin, un professionnel sérieux et fiable vous accompagnera dans vos démarches de demandes d’aides financières à la rénovation énergétique. Cette opération prend en compte 5 types de travaux à savoir :

  • l’audit énergétique et Diagnostic de Performance énergétique (DPE) ;
  • l’isolation intérieure et extérieure ;
  • la rénovation et remplacement de chauffage ;
  • l’installation d’un système de climatisation ;
  • la rénovation d’électricité.

Audit énergétique et Diagnostic de Performance énergétique (DPE)

Avant de se lancer dans les travaux, il est important de faire un diagnostic de performance énergétique (DPE). Cette étape permet d’évaluer thermiquement sa maison. De façon plus détaillée, le professionnel se chargera d’évaluer l’état de consommation énergétique. Il se chargera également de détecter les ponts thermiques et de comprendre les raisons de la hausse de vos factures. Cette évaluation permet aussi de connaître les travaux d’isolation à effectuer avec leur ordre de priorité, ainsi que le budget à prévoir.

travaux d'isolation toiture

Isolation intérieure et extérieure

L’isolation permet de limiter les pertes de chaleur d’une maison ancienne. Il existe plusieurs techniques : isolation sous toiture, isolation des combles, changement des fenêtres (double ou triple vitrage), pose de volets roulants sur les ouvertures, installation de rideaux thermiques… Si l’isolation par l’extérieur est plus efficace contre les ponts thermiques, elle est néanmoins plus coûteuse que l’isolation par l’intérieur.

Rénovation et remplacement de chauffage

Aujourd’hui, il existe une multitude de solutions de chauffage. Chaque jour, de nouveaux équipements performants sont mis sur le marché. Quel que soit le dispositif que vous utilisez (chauffage électrique, chauffage au gaz ou au fioul…), vous pouvez le remplacer afin de réaliser des économies d’énergie. Pour vous faciliter la vie, vous pouvez par exemple installer un système de chauffage avec pilotage intelligent.

Installation d’un système de climatisation

Dispositif essentiel dans un logement, la climatisation est néanmoins un gros consommateur d’énergie, surtout en période estivale. Faites appel à un professionnel pour réaliser la transition énergétique. Il se chargera de mettre en place un système de ventilation performant et moins gourmand en énergie.

Rénovation d’électricité

Les appareils électriques doivent aujourd’hui être conformes à des normes afin de garantir la sécurité et le confort des personnes. Or, la plupart des maisons anciennes possèdent des équipements qui ne respectent pas ces normes. Il faudra donc remplacer les installations vétustes ou raccorder les nouveaux dispositifs de son logement au réseau.

Fortes déperditions énergétiques

Pour une maison ancienne non isolée, les pertes de chaleur sont réparties comme suit : 25 à 30 % par le toit et 20 à 25 % par les murs. 20 à 25 % des déperditions thermiques passent par la ventilation et les fuites d’air et 10 à 15 % par les fenêtres. Le sol représente 7 à 10 % des gaspillages d’énergie et les ponts thermiques 5 à 10 %, selon les chiffres de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Vous l’aurez donc compris, l’isolation des combles ou de la toiture reste la priorité si vous souhaitez vivre confortablement.

Une facture chauffage et électricité élevée

Votre facture de chauffage ou d’électricité est trop élevée ? Faites appel à un professionnel pour vérifier l’isolation. Vous pourrez également profitez pour installer des équipements moins gourmands en énergie et adopter au quotidien de simples gestes : éteindre les lumières et appareils, utiliser moins d’eau chaude…

Par ailleurs, les travaux de rénovation énergétiques sont éligibles à des aides et subventions de l’État.

Comment profiter des aides ?

Pour bénéficier des aides à la rénovation, il faut remplir certaines conditions. Par exemple, pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, le logement concerné doit atteindre un certain niveau de performance énergétique. L’audit est réalisé par un bureau d’études thermiques. Accessible à tous, cette aide est plafonnée à 30 000 euros.

Également destinée à tous, la TVA à taux réduit (5,5 %) ne concerne que les travaux d’isolation par l’extérieur. Quant aux Certificats d’économie d’énergie (CEE), ils ne sont versés qu’aux bailleurs sociaux, soit un montant de 2000 euros par logement. Mais, pour en bénéficier, vous devez prouver que vous avez réalisé des économies d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.