Salle de bain : quels sont les modèles de receveur de douche ?

Le receveur de douche constitue un élément essentiel dans une douche. C’est la structure au sol qui sert à acheminer l’eau de douche pour évacuation. Au-delà de l’aspect pratique et fonctionnel, cet élément par sa forme, sa couleur, sa matière et ses dimensions participe également à la beauté du décor de votre salle de bain. Sa pose répond à des impératifs d’installation. On en distingue plusieurs modèles.

Le receveur de douche : une diversité de modèles aux formes et dimensions variées

Le receveur de douche se décline généralement en quatre différents modèles. Ses formes sont également variées ainsi que ses dimensions pour lui permettre de s’adapter à tout type de douches.

Les modèles de receveurs de douche

La principale différence entre les quatre types de receveurs se situe au niveau des contraintes d’installation : pour savoir quel receveur de douche choisir, il est important de comprendre les possibilités que vous offre chacun d’eux. On distingue en effet les receveurs à poser, les receveurs surélevés, les receveurs à encastrer et les receveurs à carreler.

Receveur de douche

Le receveur à poser

Les modèles de receveurs à poser sont l’un des plus faciles à installer. Cela est possible même pour les débutants et ne vous revient par ailleurs pas cher. Le receveur est en effet posé directement au sol. Cependant, il est nécessaire de creuser au niveau du sol une tranchée pour l’encastrement de l’évacuation verticale. Ce modèle présente après installation une marche d’environ 5 cm ou même plus qu’il faut enjamber afin de pouvoir accéder à la douche. Cela le rend moins pratique pour les personnes à mobilité réduite. Il peut être également posé sur un socle en brique ou en parpaings. Ainsi, il marque une nette différence entre le reste de la salle de bain et la douche.

Le receveur surélevé

Ce receveur de douche s’installe aussi facilement et ne demande pas de technique particulière. Il est posé avec un siphon de sol, doté d’une sortie horizontale qui a un élément de support. Il ne nécessite pas de travaux de maçonnerie et offre assez d’espace pour l’évacuation. Il faut dans un premier temps monter le support sur lequel sera posé le receveur. Ce dernier peut être en parpaings ou en briques.

Le receveur à encastrer

Le receveur à encastrer est quant à lui plus complexe à poser. Il nécessite en effet de lourds travaux de maçonnerie qui induisent de décaper le sol sur près de 15 cm afin de le stabiliser. Cela permet ensuite d’encastrer le receveur et le système d’évacuation. Ces modèles sont le plus souvent utilisés pour les constructions neuves du fait de cette contrainte de décaissement du sol.

Le receveur à carreler

Le receveur à carreler s’installe dans la continuité du sol et ne présente donc pas de marche. Il est privilégié pour les douches à l’italienne ou pour les douches des personnes à mobilité réduite. Son installation est assez complexe et nécessite d’être réalisée minutieusement pour assurer au système une bonne étanchéité et une bonne évacuation de l’eau. Les travaux sont également plus longs. Il est apprécié pour son côté personnalisable qui vous permet de vous offrir une douche à l’italienne originale et à votre goût.

Les formes et dimensions des receveurs de douche

On distingue plusieurs formes de receveurs de douche dont certaines se font sur mesure selon la disponibilité de l’espace. Il est généralement de forme carrée ou rectangulaire. Il y a également la forme quart-de-rond pour les petites salles de bain et rondes pour les plus grandes.

Les receveurs carrés et rectangles, des classiques

Les receveurs de douche rectangulaires ou carrés sont les formes qu’on retrouve le plus souvent. Ceux en forme carrée sont particulièrement adaptés aux espaces réduits. Le rectangle quant à lui est plus apprécié quand il est moyennement grand. Il apporte un style contemporain à la salle de bain. En termes de dimensions, un receveur de douche a souvent au minimum 80 cm de large afin d’offrir plus de confort.

On distingue ainsi les modèles carrés 70 x 70 cm, 80 x 80 cm, 90 x 90 cm ou 100 x 100 cm. Le 80 x 80 cm est donc le plus conseillé pour les petites surfaces. La version 70 x 70 cm est trop petite et peu confortable. Pour les receveurs rectangulaires, les dimensions commencent à partir de 70 x 100 cm ou 80 x 120 cm. Les tailles moyennes ou XXL sont les plus prisées, il s’agit notamment du 80 x 190 cm ou 180 x 80 cm. La profondeur du receveur de douche varie entre 12 et 15 cm et n’est pas souvent entièrement visible.

Les receveurs quart-de-rond et ronds

Les receveurs quart-de-rond sont les modèles gain de place par excellence. Ils se nichent discrètement dans un coin de la salle de bain et permettent d’optimiser l’espace grâce à leur côté arrondi qui vous fait gagner des cm2 de surface. Cependant, on reproche à ce modèle son aspect pas très design et il offre également peu de confort. On y a recours que dans les petites salles de bain.

Le receveur rond quant à lui est original et atypique. Il apporte un certain cachet à la salle de bain et est de plus en plus prisé, notamment pour les grandes salles de bain très haut de gamme. Son diamètre varie entre 90 et 150 cm.

Les matériaux du receveur de douche

Les receveurs de douche étaient autrefois en céramique ou grès émaillé ou en acrylique. Ces matériaux sont toujours d’actualité. Cependant, de nouveaux ont également faits leur apparition comme la résine, les modèles à carreler…

salle de douche

Le receveur de douche en céramique ou en grès émaillé

Utilisé traditionnellement pour fabriquer les receveurs de douche, la céramique ou le grès émaillé offre une grande facilité d’entretien. On découvre également des modèles antidérapants qui offrent un maximum de sécurité. Étant un matériau assez lourd, sa mise en place nécessite un plancher bien solide. Il n’offre toutefois pas une grande variété de choix en termes de couleurs et de dimensions. La plupart des modèles sont de couleur blanche et ne dépassent souvent pas 140 cm de longueur.

L’acrylique : une belle gamme de couleurs pour les receveurs de douche

Les receveurs en acrylique se déclinent dans différents formats, petits ou grands, de formes rectangle, carré ou ronde. Ils sont plus légers que les modèles en grès émaillé. Le blanc est également ici la couleur dominante, mais les modèles haut de gamme offrent plus de choix en matière de coloris.

Le receveur en résine minérale

Également appelés résine de synthèse, les receveurs faits à base de ce matériau sont bien plats tout en offrant une grande résistance. Ils sont particulièrement adaptés aux grandes douches et offrent une belle diversité de choix en termes de coloris et de textures. Certains modèles en résine imitent parfaitement en effet la texture du bois, du béton ou de la pierre et sont également disponibles dans une grande variété de dimensions.

Le carrelage

Également légers, les receveurs de douche à carreler ont une épaisseur qui varie entre 3 et 5 cm. Ils peuvent être encastrés ou posés sur socle et constituent la solution la plus personnalisable. C’est l’idéal pour les douches à l’italienne et vous les retrouverez dans différents formats. Ils peuvent également être coupés afin de mieux s’adapter à votre espace de bain. Côté design et esthétique, il est possible de les recouvrir d’un carrelage antidérapant ou d’une mosaïque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.