Sèche-linge : comment fonctionne cet appareil ?

De plus en plus présent au sein des ménages français, le sèche-linge est un appareil électroménager dont l’utilité n’est plus à prouver. Effectivement, il préserve l’utilisateur de la corvée d’étendre les vêtements lavés pour les sécher et ainsi d’encombrer son environnement de vie. C’est la raison pour laquelle il est important de choisir un modèle adapté aux besoins du foyer.

Cependant, avec tous les modèles disponibles sur le marché, il est difficile de faire un choix, notamment si vous ne connaissez pas le mode de fonctionnement de cet équipement. Nous vous invitons donc à lire cet article en entier pour savoir comment choisir votre sèche-linge.

Comment fonctionne un sèche-linge ?

Appartenant à la catégorie des appareils de gros électroménager, le sèche-linge est utilisé pour enlever l’humidité du linge qui a été déjà lavé et essoré, afin de le sécher.

Avant de comprendre comment fonctionne un sèche-linge, il est important de savoir que cet équipement peut être décliné en différents modèles avec divers gabarits, cycles et options. Dotée d’un tambour rotatif, cette machine permet de faciliter et de raccourcir le temps de séchage de vos vêtements.

Contrairement à un lave-linge classique, vous n’avez pas besoin d’ajouter un produit de lavage pour garantir le bon fonctionnement de cet équipement. En général, le sèche-linge est muni de multiples options de séchage qui s’adaptent à tout type de linge (serviettes, linge délicat, draps, etc.).

Pour la programmation d’une séance de séchage, vous devez utiliser le bandeau de commande. Une fois que le programme est lancé, la lessive est séchée et détendue dans le tambour de la machine. Un mouvement d’air est ensuite engendré par une turbine, qui entraîne à son tour un moteur.

Le chauffage de l’air est assuré par une résistance, un filtre qui retient toutes les fibres mortes s’échappant des vêtements. Le rôle de cette résistance est de contrôler la température de l’air et de stopper l’alimentation de la machine si celle-ci surchauffe.

Sachez qu’en fonction du modèle de sèche-linge que vous achetez, le procédé de séchage ne sera pas pareil. Ainsi, un sèche-linge à condensation évacue l’humidité des vêtements par un bac ou un tuyau d’évacuation. Par contre, un sèche –linge à évacuation libère l’air chaud par une gaine dirigée vers l’extérieur.

En outre, le temps de séchage de la lessive peut être programmé de deux façons : de manière mécanique ou électronique.

sèche-linge

Quels sont les différents types de sèche-linge ?

Pour choisir le meilleur sèche-linge, il est important de connaitre les différents modèles proposés sur le marché.

Le sèche-linge à condensation

Le fonctionnement de cette machine est basé sur une résistance qui chauffe et qui a pour fonction de refroidir la vapeur d’eau et de la transformer en liquide. Celui-ci est ensuite évacué via un bac récupérateur ou un tuyau d’évacuation.

Cet équipement fonctionne donc grâce à un circuit fermé. Vous devez juste le brancher à une prise électrique pour qu’il marche. Si cela est possible, reliez-le également à un système d’évacuation pour améliorer ses performances.

Ce type d’appareil est adapté pour les appartements et est doté d’une grande diversité de programmes de séchage. Il est aussi facile à installer et à utiliser. Cependant, il nécessite un entretien très régulier (après chaque usage). De plus, sa consommation en électricité est très élevée.

Le sèche-linge à évacuation

Cette machine fonctionne à travers une résistance qui rejette l’air chaud et humide à l’extérieur par le biais d’une gaine d’évacuation. Ce type d’appareil est plus adapté pour les maisons, parce que la gaine doit directement déboucher à l’extérieur du bâtiment, ce qui oblige à percer un trou dans une cloison.

Ce sèche-linge est très simple d’entretien et son coût d’achat est moins élevé que celui des autres modèles disponibles sur le marché. Par ailleurs, les programmes de séchage installés sur cet équipement sont plus courts que sur les autres modèles.

Par contre, il requiert une installation conséquente, car le tuyau d’évacuation est indispensable et soumis à des normes bien précises.

Le sèche-linge pompe à chaleur

Ce modèle produit de la vapeur d’eau qui provient de la condensation. Cette vapeur est ensuite traitée par un compresseur qui la transforme en chaleur. Celle-ci est ensuite transmise dans le tambour et sèche la lessive.

La résistance que l’on retrouve chez les deux modèles précédents est supprimée, ce qui diminue la consommation d’énergie. De plus, cet équipement est aussi bien adapté à un appartement qu’à une maison.

Toutefois, il est nécessaire de l’entretenir régulièrement. En outre, son temps de séchage est plus long et son prix d’achat est supérieur à celui des deux autres équipements.

Comment choisir son sèche-linge ?

Pour trouver la machine qui convient à vos besoins, vous devez tenir compte de plusieurs critères bien déterminés.

La capacité du tambour

La capacité du tambour est un critère très important dont il faut tenir compte pour choisir votre appareil. En effet, il faudra faire ce choix en fonction du nombre de personnes composant votre ménage.

Un tambour de sèche-linge peut contenir entre 7 et 10 kg de lessive. Si vous vivez seul ou en couple, un modèle de 7kg est parfait. Pour une famille moyenne, la capacité idéale est située entre 8 et 9 kg. Enfin, un tambour dont la capacité de chargement est supérieure à 9 kg est plus adapté aux besoins d’une famille nombreuse.

Les options du sèche-linge

Il existe plusieurs options que vous pouvez retrouver en fonction du modèle que vous sélectionnez. À titre d’exemple, vous pouvez opter pour un appareil qui dispose de la fonction de la rotation alternée, du départ différé ou encore de diverses options tels que « prêt à ranger » ou « prêt à repasser ».

Le bruit

Le volume sonore de l’appareil est également un critère important à prendre en compte. Sachez que le bruit de certaines machines peut très vite se transformer en nuisance, notamment s’il tourne dans la nuit et qu’il est installé dans l’une des pièces principales de votre logement. En revanche, si vous disposez d’un espace dédié au lavage et au séchage du linge (comme une buanderie par exemple), la question du bruit ne se pose pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.