visuel-les-principaux-chantiers-de-la-renovation-energetique

Les principaux chantiers de la rénovation énergétique

Pour des raisons à la fois financières et écologiques, le recours à des travaux permettant de réduire la consommation d’énergie est de plus en plus fréquent. SI ces travaux énergétiques ont un coût conséquent, dépendant des performances énergétiques du bien à rénover, les avantages sont nombreux. Il existe plusieurs chantiers à mettre en place pour une rénovation énergétique efficace.

Le calorifugeage pour une meilleure isolation thermique

Pour que l’isolation d’un logement soit optimale, et puisse vous permettre de réaliser un maximum d’économies d’énergie, aucun détail ne doit être négligé. Pourtant, on a tendance à oublier certains éléments à l’image des :

  • tuyaux et canalisations,
  • réservoirs d’eau,
  • appareils de chauffage.

Une importante quantité de chaleur est susceptible de s’échapper par ces éléments, surtout s’ils sont placés en extérieur ou dans des pièces mal isolées comme un sous-sol, un garage, etc. À long terme, cela peut représenter de grosses pertes thermiques, et donc une plus grosse consommation d’énergie pour la compenser.

Qui plus est, ces installations peuvent être mises à mal par les variations de température et d’humidité, notamment à cause de la condensation et du froid. L’hiver, l’eau dans vos canalisations peut se retrouver gelée, tandis que les tuyaux peuvent être déformés et endommagés au moment du dégel.

Pour des travaux de rénovation énergétique efficaces, il faut se tourner vers les avantages du calorifugeage, pour faire isoler vos tuyauteries par des professionnels. Cette opération est un moyen de s’assurer que l’eau qui passe dans les tuyaux reste à la même température. Cela évitera par exemple que l’eau chaude partant du ballon d’eau ne se refroidisse en chemin.

Le calorifugeage permet donc de sécuriser vos installations, tout en complétant l’isolation de votre logement. C’est une opération simple et à la portée de tous, puisqu’il suffit de recouvrir les canalisations d’éléments isolants spécifiques. Il est recommandé de faire appel à des entreprises certifiées RGE (Reconnues Garantes de l’Environnement) pour réaliser vos travaux, et bénéficier ainsi du CEE.

L’isolation thermique de la structure du logement

En matière de rénovation énergétique, l’isolation thermique de la structure du logement est la première opération qui vient en tête. En effet, celle-ci permet de s’assurer que les variations de température en intérieur ne soient pas trop grandes. Une bonne isolation thermique permettra notamment de ne pas trop subir le froid en hiver et la chaleur en été, en retenant mieux l’énergie thermique dans votre habitation. Elle permet donc d’y garder des températures agréables tout au long de l’année, réduisant les besoins en chauffage ou en climatisation.

L’isolation passe par la suppression des ponts thermiques qui laissent s’échapper la chaleur au niveau :

  • des combles : selon l’Ademe (Agence de la transition écologique), le toit est la principale source de déperdition de chaleur d’un foyer, pouvant représenter jusqu’à 30% des pertes. Qu’ils soient habités ou non, les combles doivent donc être isolés en priorité,
  • des murs : seconde surface la plus en contact avec l’extérieur, les murs représentent 25% des déperditions thermiques de l’habitation,
  • des ouvertures : les fenêtres sont un point sensible en matière d’isolation thermique. Il est important d’opter pour des installations adaptées afin de réduire jusqu’à 15% vos pertes thermiques,
  • des sols : jusqu’à 10% de la chaleur s’échappe via un sol mal isolé et non chauffé.

L’isolation thermique est un investissement très rentable à long terme, car c’est une solution durable qui permet de grandes économies d’énergie. Elle peut se faire par l’extérieur ou par l’intérieur, selon la conception de votre logement et votre budget. Il s’agit dans tous les cas de mettre en place une matière isolante efficace, afin de limiter les échanges de chaleur avec l’extérieur.

Les matières synthétiques comme le polyuréthane ou le polystyrène expansé comptent parmi les plus efficaces, mais ne sont pas très écologiques. Les matières minérales comme la laine de verre ou la laine de roche sont plus abordables et bénéficient d’un bon rapport qualité-prix. Les matières naturelles comme la laine de chanvre, la laine de bois ou encore la ouate de cellulose sont quant à elles plus chères, mais offrent de bonnes performances.

Le chauffage et la climatisation

Un autre point important à prendre en compte pour optimiser les performances énergétiques de votre habitation concerne le système de chauffage et de climatisation. Celui-ci doit être parfaitement adapté à vos besoins et à la configuration de votre maison, afin d’éviter toute consommation superflue. Il ne faut pas oublier que près de 60% des dépenses énergétiques d’un foyer sont dues à ces appareils. Il ne faut donc pas hésiter à changer les systèmes existants, s’ils sont trop énergivores ou vétustes.

En ce qui concerne le chauffage, il existe plusieurs solutions performantes et économiques pour chauffer votre intérieur :

  • le radiateur à inertie est particulièrement prisé, car il permet de profiter d’une chaleur agréable sur une longue période. Il continue en effet d’en émettre même lorsque l’appareil est éteint,
  • le poêle à bois est la solution la plus plébiscitée pour son côté abordable et simple d’utilisation, d’autant plus qu’il s’agit d’un élément de décoration à part entière,
  • la pompe à chaleur permet de profiter de la chaleur naturelle venant de l’extérieur pour chauffer l’intérieur. Onéreuse à l’achat, elle est néanmoins très performante. Elle ne convient toutefois pas à tous les logements,
  • la chaudière à condensation est plus économique à l’utilisation.

La climatisation, par l’intermédiaire de l’air qui y circule, représente aussi une grosse source de déperdition de chaleur. Les systèmes modernes comme le climatiseur réversible offrent de belles performances, tout en complétant le chauffage.

Rénovation énergétique

Une rénovation énergétique intérieure

L’Ademe recommande également de réarranger l’aménagement intérieur de votre logement si possible, afin d’obtenir une répartition plus logique de la chaleur. Ainsi, les pièces de vie devront de préférence être placées vers le Sud, pour profiter au maximum de la chaleur naturelle du soleil. Les pièces de passage comme les couloirs, l’entrée ou même le garage pourront être utilisées comme boucliers thermiques pour isoler encore plus la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.